Article à retrouver dans capital

Si certains secteurs de l’économie restent encore affectés par la crise, les banques, elles, recrutent. Les grands établissements français comptent embaucher près de 15.000 personnes en CDI cette année, d’après Les Echos. Un niveau quasi similaire à l’an passé.

BNP Paribas figure, comme en 2010, parmi les plus grands pourvoyeurs d’emplois, avec 4.000 postes supplémentaires prévus. Le nombre de créations d’emplois est similaire au Crédit agricole, qui axera 80% de ses recrutements sur la branche de détail (conseillers clientèle, chargés d’affaire…), contre 50% pour la banque de la rue d’Antin.

Par contre, les embauches devraient ralentir à la BPCE. La Banque populaire envisage de recruter 1.000 personnes, contre 1.660 en 2010. Les Caisses d’Epargne comptent elles aussi attirer un millier de salariés. Des estimations qui pourraient toutefois être révisées à la hausse, comme ce fut le cas l’an dernier, précise le quotidien.

Publicités