Selon New-assurances.com, le site d’information de la profession de l’assurance, le secteur présente des besoins de recrutements très importants, notamment en ce qui concerne le professionnels de la vente (article du 23 novembre 2009).

« C’est une bonne nouvelle, les compagnies d’assurance continuent d’embaucher pour les mois qui viennent. En effet, la profession veille à garder une certaine stabilité et n’hésite pas a recruter pour remplacer ses départs à la retraite. Les différents employeurs du secteur sont donc optimistes pour 2010. Tour d’horizon des principaux acteurs de l’assurance qui offrent des opportunités de carrière.

En ce qui concerne les sociétés d’assurance classiques, ce sont les postes de commerciaux ou de conseillers de clientèle qui sont à pourvoir. Les grands groupes tels que Axa, Allianz, Groupama ou Generali recrutent actuellement afin de rester compétitifs sur le marché.

Pour ce qui est des mutuelles d’assurance, ce sont les postes de conseillers en assurance qui sont à pourvoir. Parmi les SMA, La Maif recherche par exemple du personnel pour son siège social. Du côté des mutuelles dites « 45″, la MGEN (Mutuelle générale de l’Éducation Nationale) qui gère près de 33 établissements sanitaires et médico-sociaux, recrute des professionnels de santé. Ainsi, des opportunités de carrière pour les médecins, les infirmiers ou encore les kinésithérapeutes peuvent être envisagées.

Pour les intermédiaires d’assurance et les cabinet de courtage, ces derniers recherchent en permanence des commerciaux prêts à vendre les produits d’assurance. Les 3000 cabinets présents sur l ’hexagone ne connaissent donc pas la crise et le secteur est l’un des plus porteur du marché. Pour ce qui est des bancassurances, 2010 s’annonce en plein développement. Les grandes filiales telles que Prédica, Pacifica (groupe Crédit Agricole), Sogecap (Société Générale) ou encore BNP Paribas Assurances recherchent des professionnels qui possèdent la double casquette de banquier et d’assureur: un créneau où la demande est forte.

Pour finir, les organismes de prévoyance ou de retraite complémentaire sont toujours à la recherche d’intervenants, même si ce secteur n’offrent pas plus d’opportunités de carrière qu’à l’accoutumé. En conclusion, le secteur de l’assurance se porte plutôt bien en ces temps de crise. Les nombreuses possibilités de carrière continuent à maintenir ce domaine en tête des activités les plus performantes du marché. »

Publicités